AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Kwon Dong-Min - New start

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Truffe
avatarKwon Dong-Min
Messages : 116
Date d'inscription : 13/04/2015
Age : 24
Emploi/loisirs : Étudiant en métier du livre et de l'édition, ainsi que serveur à mi-temps
Humeur : Bonne
Avatar : Lee Hong Bin (VIXX)
Double compte : Seo Kwang-Sun

MessageSujet: Kwon Dong-Min - New start Lun 13 Avr - 18:49




Kwon Dong-Min

An-nyeong ha-se-yo! Comme tu as pu le voir juste au dessus, à moins que tu sois bigleux, je m'appelle Kwon Dong-Min . Il se trouve que je suis né le 18 avril à Seoul ce qui fait de moi un jeune homme de 21 ans et je suis coréen . Lorsque je ne suis pas en train de lire ou taper la balle, je suis étudiant et serveur à mi-temps et comme vous êtes des petits curieux, je vais vous avouer que je suis gay mais je prétends être hétéro pour avoir l'air normal et actuellement célibataire .Bien souvent mes connaissances me disent que je ressemble à Lee Hong Bin (VIXX). Pour finir, mon magnifique caractère fait de moi une truffe.

Ce qui me différencie de toi

Anecdotes Aime les balades ♦️ Joueur assidu de basketball, dès qu'il peut, il sort taper la balle sur les terrains ♦️ Adore lire, est fan de Lim Han Byul qu'il a même eu l'occasion de rencontrer ♦️ Aime visionner des films d'horreur, les préfère construits plus que fan d'effets spéciaux  ♦️ A deux sœurs et un frère, ignore l'existence de ce dernier pour le moment ♦️ Se fait poursuivre plus ou moins excessivement par hommes et/ou femmes à cause de son physique et de ce qu'il dégage, il en est venu à dissimuler son visage dès qu'il sort sous un masque, lunettes, casquette, bonnet ou autre. ♦️ A repris ses études afin de devenir éditeur, travaille à mi-temps en tant que serveur. ♦️ Vit en collocation avec Han Byul.
Êtes-vous plutôt... ? Bonne bouffe maison ou Macdo bien gras ? Bonne bouffe . Boxer, slip, caleçon, culotte, string, shorty, tanga ou les sous-vêtements c'est pour les faibles è_é ? Boxer. Alcool plutôt triste, joyeux, vomito, exhibo ou serial kisser ? Joyeux . Au lit plutôt dessus ou dessous ? Dessus. En couple qui porte la culotte? Vous ou votre partenaire ? Ni l'un ni l'autre de toute façon on est bien mieux tout seul >> Ni l'un l'autre on est bien mieux tout seul >>.

Mon petit caractère

Je suis quelqu'un de plutôt tempéré. Lorsque je m'énerve, c'est rare et pas pour rien. Il y a aussi quelques sujets qui fâchent, comme se montrer trop curieux sur le fait que mon visage est toujours dissimulé derrière des accessoires. A la longue, j'ai vite compris que c'était une perte de temps totale, personne ne peut réellement comprendre ce que je vis au quotidien. A la place, je me suis trop souvent pris des railleries, il y a longtemps que j'ai perdu la motivation d'expliquer ce qu'il est exactement, on me prend pour un mythomane ou un type jamais content.

Au départ, je n'étais ni blasé ni méfiant. Mais passez chaque instant, dès que vous mettez le nez hors de chez vous, à vous faire aborder, dévisager, draguer, harceler ou suivre voire poursuivre, vous verrez que vous deviendrez pareil. C'est éreintant que de vivre dans la crainte, cela m'a déjà coûté le seul homme que j'ai aimé et qui m'a quitté car il ne supportait que j'attire autant les convoitises, qu'on se mêle de notre vie. J'ai tellement vu le regard des autres changer, leur attitude aussi pour les plus excessifs, que, systématiquement, je m'attends à ce soit encore une de ces personnes à laquelle je fais trop d'effet. Il n'y a pas de colère ou de rancune de ma part, elles n'ont rien demandé, alors, au contraire, je les plains sincèrement de devoir subir cela aussi. Heureusement, parmi la population, il existe des immunisés comme je les appelle.

De manière générale, je suis quelqu'un de simple. Les apparences ne m'intéressent pas le moins du monde, je ne dirai jamais d'une  personne qu'elle est belle, au contraire, ce sera plutôt des compliments sur sa personnalité qui sortiront de ma bouche. Durant l'enfance, je donnais déjà des coups de main à mes parents dans leur restaurant, j'avais même décidé, après avoir été diplômé du lycée, de le faire à plein temps car cela me paraissait normal de leur rendre la pareille, grâce à eux, je n'ai jamais manqué de rien après tout. Dès que je m'engage dans quelque chose, je me donne les moyens de réussir, travailler ne m'a jamais fait peur. La seule chose qu'ils n'ont jamais pu me reprocher, c'est mon côté bordélique. A mes yeux, c'est plutôt un bordel organisé, mais ma mère et mes sœurs ne partageaient pas ma vision des choses.

Si vous demandez à mes amis, ils diront que je suis drôle. Je ne manque jamais d'amuser autant les autres que moi. Bien que mes sourires se sont faits rares, cachés derrière mon masque, je suis très souriant en temps normal, attentionné et protecteur aussi. Ma famille, mes proches, me sont très précieux, je veux les chérir car j'en ai en réalité peu. Enfant, j'étais du genre très sociable, la méfiance qui a pris sa place en moi va à l'encontre de cette qualité. Bien que je ne m'immisce pas dans la vie des autres, il s'avère que je suis de nature curieuse. Je sais être à l'écoute des autres, surtout que je suis ouvert d'esprit. On me colle parfois l'adjectif de mystérieux, c'est sûrement parce j'en suis venu à parler moins et à ne pas laisser les gens si facilement m'approcher.

Il était une fois

Notre famille ne roule pas sur l'or. Nos parents mettent toute leur énergie et leur argent à faire tourner leur restaurant donc cela m'a toujours paru normal de les aider aussi souvent que possible. Je n'ai jamais manqué de rien, toujours mangé à ma faim. Mes vêtements ne sont pas de marque? Et alors? J'ai toujours détesté cette sale manie qu'on les autres de cataloguer les personnes sur des critères matériels. Pour l'avoir souvent vécu, ce ne sont pas ceux ou celles qui ont les plus beaux atours qui possèdent les plus belles personnalités. Ce n'est que camoufler leur véritable laideur derrière un déguisement.

J'ai deux sœurs, Zi Lin qui a deux ans de plus que moi et Jin Jung qui a un an de moins. J'adore la première, elle fait l'unanimité dans notre famille. Avec Jin, c'est un peu mitigé. Tout petit, j'avais l'impression qu'elle m'avait volé la vedette. C'est idiot, je sais bien, mais en grandissant ce sentiment a disparu, une chance. Néanmoins, nous sommes toujours en compétition en tentant de nous accaparer le plus possible l'attention de notre sœur. Grâce à elles deux et à nos parents, je peux dire que j'ai au moins eu une grosse partie de ma vie qui a été géniale. C'est pour cela que je suis tellement attaché à tout cela.

C'est maintenant que le côté idyllique de ma vie disparaît. En réalité, je crois sincèrement que je paie cher depuis que je suis tout petit le fait d'avoir une famille et une vie pareille. Au début, je trouvais ça vraiment sensationnel de voir que, peu importait où j'allais, j'attirais l'attention de tout le monde. Les adultes félicitaient toujours mes parents d'avoir un enfant aussi mignon et beau. J'avais même droit à des sucreries, des caresses amicales sur la tête, les filles de l'école avaient fait de moi leur chouchou. Quand on a que cinq ou six ans, c'est le paradis. Constater qu'en grandissant un peu, l'effet perdure est tout aussi sympa. Les garçons ne me détestaient pas pour autant, j'ai toujours été très sociable et souriant.

Arrivé au collège, tout est parti en sucette. Le succès était toujours là, savoir que l'on plaît et qu'on peut se cataloguer dans les canons, c'est une sensation fort agréable, ça gonfle l'ego. Tout du moins au début. Avec le temps, ça a conduit les autres élèves a des comportements plus ou moins excessifs. Je n'avais rien à envier à la vie d'une idole hyper connue qui se fait stalker en permanence par des fans. Cela m'a suivi et poursuivi tout le long de ma scolarité, jusqu'à ce que je sois diplômé et même encore à l'heure actuelle. Le pire, c'est que ce n'est pas seulement que des personnes de mon âge, il y avait des adultes bien plus vieux dans le lot. J'en suis venu à un stade où je déteste mon physique, je n'ai jamais demandé à être beau, c'est une malédiction, pas un don... Mon caractère a également changé, je ne crois en personne, je me méfie, je suis devenu blasé car il est évident que chaque personne qui m'aborde ou me saute dessus ne s'intéresse qu'à ça. Ma famille m'a beaucoup soutenu, seulement j'ai bien conscience que ça pèse sur eux aussi.

Devant mes proches, je n'ai exprimé que le besoin d'aider nos parents donc j'ai tout de suite commencer à travailler à plein temps au restaurant. En réalité, moins je sors dehors et mieux je me porte. Souvent, je dissimule mon visage si je dois aller à l'extérieur. Trois ans de bons et loyaux services, j'aime cet endroit et l'ambiance qui y règne. Quant à l'amour, ce n'est pas d'actualité. J'ai eu des relations avec des filles qui n'ont jamais duré car en réalité, je suis gay. C'est bien plus simple de prétendre être hétéro dans ce pays. Une seule fois, j'ai eu une histoire avec un autre homme qui n'a pas supporté que son petit-ami soit autant l'objet de convoitises, il a fui et je ne peux pas lui en vouloir. Pourquoi est-ce si compliqué de trouver quelqu'un qui vous aime juste pour ce que vous êtes?  

Dernièrement, il ne m'est pas arrivé que des bonnes choses. Certes, j'ai fait la connaissance de mon auteur de romans favori, Han Byul, nous sommes même devenus des amis proches après de longues discussions plus ou moins houleuses. A contrario, en me rendant à un anniversaire un soir, j'ai eu le malheur de rencontrer des mauvaises personnes. Je n'ai pas très envie de rentrer dans les détails. Il y a juste à savoir que j'ai disparu deux jours et que je suis rentré chez mes parents dans un très mauvais état, avec des marques sur le corps, terrorisé et avec la conviction que je ne voudrais plus jamais avoir à faire ni à l'extérieur ni aux autres personnes. Au final, j'ai trouvé refuge durant plusieurs mois chez mon oncle, dans la campagne profonde, loin de toute l'agitation et des dangers de Séoul.

Le hasard m'a fait recroiser la route de mon ami qui a passé son séjour avec nous. Nos plus gros secrets ont fini d'être dévoilés, l'attirance qui s'était éveillée a pris plus d'ampleur, il était difficile de résister malgré nos pensées, nous rendant contradictoires dans nos actions. Puis, les masques tombés, nous avons passé une nuit très chaude. Notre amitié n'a pas changé ensuite, il est simplement reparti alors que je souhaitais ne plus retourner à Séoul. En parlant avec ma sœur aînée, Zi Lin, j'ai réalisé que j'avais besoin d'un nouveau départ. C'est ce qui m'a poussé à choisir Busan, à me trouver logement et travail. Bien entendu, Han Byul est venu me rendre visite et, sous le charme de la ville également, il a fini par s'y installer et nous sommes devenus colocataires. Depuis un mois que je suis ici, tout va bien et c'est le paradis.

Derrière l'écran, il y a un ♥️ qui bat

Prénom/pseudo : Grumpf
Age : Majeur
Où as tu trouvé le forum ? Double-compte
Comment le trouves-tu ? Toujours pareil, fort bien
Ta fréquence de connexion : Quotidienne
Un dernier mot ? Merci d'accueillir un réfugié politique Smile

crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Délice sucré
avatarSugar
Messages : 61
Date d'inscription : 23/02/2015
Age : 27
Localisation : Busan
Emploi/loisirs : On se demande
Humeur : Joviale
Avatar : Han Ye Seul
Double compte : Aucun

MessageSujet: Re: Kwon Dong-Min - New start Mer 15 Avr - 16:58


Truffes
This is what your are. Congratulations


Welcome to you ♥

À l'instar de cette douceur votre naïveté vous a bien souvent desservi. L'adage "trop bon, trop con" c'est l'histoire de votre vie. Parfois vous-vous demandez si vous ne seriez pas plutôt une "bonne poire" tellement votre gentillesse a été exploitée. Et pourtant cela ne vous empêche pas de récidiver idéaliste que vous êtes "tout le monde il est beau, il est gentil non ?". Bien que que parfois exténué de voir les profiteur affluer, votre grand cœur et votre tendresse font des émules parmi vos connaissances qui vous considère comme un gros nounours à câliner. Comme quoi, il n'y a pas que du mauvais à être une gentille truffe, alors pourquoi changer ?

Sinon , maintenant que ton groupe a été dévoilé nous allons pouvoir nous pencher sur ta fiche et ton perso. Ah ben non, toi on s'en fout, tu es déjà là :p

Bonne continuation sur notre petit fofo ♥

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kwon Dong-Min - New start

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Start of the Laser Disk Games in arcade
» SNES - Bouton Start de la manette
» Press start button
» ♠ It's the start of something new ♠
» Forever's gonna start tonight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les bienheureux-